Co-designer des projets collectifs

Réunir les acteurs autour d’un projet commun, en déterminer les axes majeurs, être force de propositions et les matérialiser par une maquette.

 décider 

ensemble

L'énergie du groupe

Elle est vraiment porteuse d'idées, d'échanges, de dialogues et d'apports de tous. Une façon instantanée d'enrichir le débat ! Elle va stimuler, inspirer, émusionner, agacer quelquefois, et pourtant, même avec les avis de chacun, il est possible de trouver un consensus.

Un choix qui fait consensus

Le fait d'avoir discuter de chacun des points, d'avoir pu écouter tous les avis, d'avoir aussi expliquer le pourquoi de certaines directions va donner aux participants un sentiment d'appropriation et quelques fois de fierté. Pour ma part, je trouve que ces réalisations ont une qualité particulière qui résulte de ce processus.

Une réflexion enrichie

Je m'adapte aux formats horaires et aux disponibilités de mes interlocuteurs. Le fait de se donner une échéance en terme de temps va nourrir un état d'urgence particulier et entre les différentes séances, la pensée va continuer de se nourrir comme une graine qui prendrait tranquillement des nutriments de l'humus qui l'entoure.

des COLLABORATIONS

graphiques

Je travaille régulièrement en direct sous les yeux de mes commanditaires et de plus en plus souvent avec des groupes. Au début, je trouvais ça un peu compliqué. Petit à petit, j’ai découvert que cette façon de travailler avec des structures associatives avait nourri mes autres interventions et donné une réelle impulsion aux projets réalisés. 

Une affiche
Festival du Livre

Menée par deux structures voisines, un centre socio-culturel et une médiathèque, ce rendez-vous cherchait à proposer des épisodes distincts plutôt qu’une date unique. Bonne idée, mais comment le représenter. Une commission s’est réunie à plusieurs reprises pour co-designer l’affiche ci-dessous.

Un magazine de quartier

Piloté par la réunion de plusieurs associations, un premier numéro est créé sans budget. À partir du deuxième, des financements sont trouvés et j’anime des séances de création (écriture, choix du graphisme, mobilisation des bénévoles…). Celui que vous voyez est le quatrième. Pour la petite histoire, l’illustration choisie est issue d’une formation organisée par l’association pour laquelle je travaille. Double satisfaction. 

Du logo à l’affiche

Babart est une structure locale qui existe depuis 2011. Un faux départ avec un nom qu’ils n’ont pas pu exploiter (déjà déposé à l’INPI) les a laissé dans l’embarras. Pas de moyens pour tout refaire. En six séances, une nouvelle direction est donnée avec la participation de bénévoles et de salariés très impliqués. Nous avons aussi réfléchi sur l’impact écologique de l’affiche, d’où ce format qui favorise aussi les économies de papier. 

Beau doublé pour
un livret d’accueil et une affiche

Il est des structures avec lesquelles j’aie toujours grand plaisir à travailler car elles aiment les nouvelles aventures. Paseo est l’une d’elles. Avec cette nouvelle commande, nous sommes parti.e.s sur une idée de jeux, à l’image d’une de leurs actions préférées (ils ont 600 jeux à leur catalogue).

BBAULARD
parce que j'aime bien

coopérer

Béatrice Baulard

Une âme de médiatrice

Trouver l’accord entre les différentes parties, prendre en compte les réflexions (positives et aussi négatives…) pour avancer, savourer le bonheur de l’intelligence collective, telle est ma mission sur ce type d’interventions. Je m’intéresse également aux neurosciences et aux incroyables possibilités de notre cerveau : ce diamant brut qui ne demande qu’à être modelé pour briller de tous ses feux. 

Fermer le menu